Biographie

L’honorable Judith G. Seidman est épidémiologiste, chercheure dans le domaine de la santé et conseillère en services sociaux. Elle a été nommée au Sénat le 27 août 2009.

Mme Seidman est titulaire d’un baccalauréat en littérature anglaise, d’un baccalauréat en sciences sociales (santé) et d’une maîtrise en sciences sociales (santé) de l’Université McGill. Elle a reçu une bourse commémorative J.W. McConnell de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (McGill). À titre de doctorante au département d’épidémiologie et de biostatistique à l’Université McGill, elle a également reçu une bourse du Programme national de recherche et de développement en matière de santé.

Avant d’être nommée au Sénat, Mme Seidman était une spécialiste de la recherche en santé active dans le réseau du Centre universitaire de santé McGill, à Montréal (Québec).

Née à Montréal, Mme Seidman a toujours eu à cœur de servir le public et la communauté, principalement dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Elle a notamment siégé sur des comités tels que le McGill Society of Montreal, le groupe de travail sur l’éducation du McGill Centre for Studies in Aging et le comité d’évaluation du programme de recherche en santé communautaire de Montréal.

Depuis sa nomination au Sénat, Judith Seidman a siégé à de nombreux comités. En 2015, elle a participé aux travaux du Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir, chargé d’éclairer l’élaboration du cadre législatif régissant l’aide médicale à mourir au Canada. Elle était aussi la vice-présidente du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie.

Plus récemment, Mme Seidman est demeurée une ardente défenseure de la santé et des enjeux sociaux en sa qualité de sénatrice, mais elle est également devenue membre de comités chargés de l’administration interne du Sénat.

Elle est membre du Comité sénatorial permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration (CIBA), qui étudie toutes les questions de nature financière et administrative liées à la gestion interne du Sénat. Elle est également vice-présidente du Sous-comité sur les ressources humaines (HRRH) et du Sous-comité sur la diversité (DVSC) du Comité permanent de la régie interne.

Le 16 décembre 2020, la sénatrice Seidman a été élue présidente du Comité sénatorial permanent de l’éthique et des conflits d’intérêts des sénateurs (CONF), le comité responsable de toutes les questions liées au Code régissant l’éthique et les conflits d’intérêts des sénateurs.