Statements & Speeches

COVID-19 – La disponibilité des fournitures médicales (Période des questions)

March 12, 2020

Honorables sénateurs, ma question s’adresse au leader du gouvernement et elle concerne également l’épidémie de maladie à coronavirus. Hier, la ministre de la Santé, Patty Hadju, a dit au Comité de la santé de l’autre endroit que de 30 à 70 % de la population canadienne pourrait contracter la COVID-19. Ces chiffres correspondent à la modélisation publiée par des chercheurs de l’Université de Toronto plus tôt cette semaine.

On apprend que, en Italie, environ 10 % des patients infectés par le coronavirus doivent être admis aux soins intensifs et avoir recours à un respirateur en raison d’une défaillance pulmonaire grave.

Selon une enquête réalisée en 2009, le Canada possède un peu moins de 5 000 respirateurs répartis dans 286 hôpitaux.

Sénateur Gold, est-ce que Santé Canada ou l’Agence de la santé publique du Canada possèdent des données plus à jour sur le nombre de respirateurs au Canada? Le cas échéant, combien y en a-t-il? Quel est le plan, si tant est qu’il y en ait un, pour aider les provinces et les territoires à acquérir plus de respirateurs?

L’honorable Marc Gold (représentant du gouvernement au Sénat) : Je vous remercie de la question. Je ne connais pas personnellement le nombre de respirateurs. Cela dit, je suis convaincu que la question des respirateurs et de tout le matériel médical essentiel est examinée dans le cadre des discussions en cours dont j’ai parlé dans une réponse précédente.

Le seul autre élément à souligner, c’est que le gouvernement a annoncé cette semaine qu’il versera un demi-milliard de dollars, 500 millions de dollars, aux provinces et aux territoires pour répondre aux besoins critiques du système de santé, dont le dépistage accru, le matériel supplémentaire nécessaire et la surveillance renforcée.

Alors que ces fonds sont mis à disposition, les discussions et les négociations avec les partenaires des systèmes de santé provinciaux et territoriaux se poursuivent, et je suis convaincu que les besoins cernés par les professionnels de la santé seront traités en priorité.

La sénatrice Seidman : Merci. Comme nous le savons, le temps presse. C’est bien beau de prévoir de l’argent, mais le gouvernement croit-il que nous possédons suffisamment de trousses de dépistage, de masques et d’équipement de protection? Les gouvernements sont-ils en mesure d’en obtenir plus avant que la COVID-19 se propage davantage au sein de la population, partout au pays?

Le sénateur Gold : Sénatrice, vous posez encore une fois la bonne question. C’est une excellente question. Je suis persuadé que c’est précisément ce que les gouvernements sont en train de se demander et de demander à leurs fournisseurs nationaux et internationaux. Alors que les discussions se poursuivent, je m’attends pleinement, maintenant que des ressources sont disponibles, à ce que les divers ordres de gouvernement aient la capacité, le professionnalisme et, bien sûr, la volonté nécessaires pour répondre promptement et efficacement à ces questions, car il ne fait aucun doute que le bien-être des Canadiens leur tient à cœur.